Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Arts de la Rue’ Category

Par Olivier Camiré

Dance, peinture murale, artistes émergeants…  immersion dans un environnement énergique et innovant.

Un environnement parfaitement adapté aux besoins des jeunes qui veulent un endroit où exercer leurs talents et pratiquer leurs passions, c’est ce que le Café-Graffiti offre depuis déjà plusieurs années.

C’est en 1997 qu’un local est aménagé sur Ste-Catherine dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve afin de permettre à un groupe de graffiteurs de pouvoir se rencontrer et de pratiquer librement leur art.  Ces jeunes étaient peu conscients que ce geste allait engendrer d’importantes répercussions sur le futur de nombre de leurs pairs, mais aussi sur le développement d’un monde où la puissance créatrice peut se réunir et vivre son épanouissement. En peu de temps, toute une culture s’est jointe au Café créant une dynamique sociale encore jamais vue à Montréal.

En pleine effervescence, le Café rejoint aujourd’hui  non pas seulement  des graffiteurs, mais des danseurs, des artistes-peintres, des chanteurs, des jeunes en quête d’identité, des visiteurs étrangers et bien plus encore.  Cet engouement pour le centre n’est pas un hasard. Il y a des installations qui permettent  à ces artistes d’atteindre leur plein potentiel.  Ce milieu artistique consacre en effet beaucoup d’efforts  afin d’offrir tous les outils nécessaires aux gens qui souhaitent s’initier à une certaine forme d’art  ou bien  travailler un œuvre pour ensuite le partager.  Une galerie expose d’ailleurs nombre d’entre elles et une visite s’impose quand on voit toute la splendeur du génie de la créativité de ces artistes. Des ateliers sont aussi offerts à ceux qui veulent découvrir  les dessous de cette culture. Un représentant du Café, monsieur Daniel Lauzon, m’a d’ailleurs exposé le point suivant : «La galerie est un espace génial pour nos jeunes artistes, elle offre un portail unique pour exposer leurs talents et afficher la réelle valeur des arts de la rue.»  Cette affirmation a soulevé une réflexion de ma part sur la grande utilité que le Café-Graffiti représentait pour beaucoup d’artistes qui désirent exprimer toute leur fureur créative. J’en étais à ma première visite à ce centre,  j’ai alors cherché en à apprendre plus sur le phénomène.

C’est au travers d’un local immergé de dessins colorés et d’âmes créatrices que je poursuis mon exploration.

Le Café-Graffiti est né de la rue, et grandit avec les artistes de la rue. C’est un échange qui ne cesse de créer de la popularité à cet établissement. Des jeunes se découvrent, d’autres s’affichent, et certains foncent et débutent une carrière professionnelle. C’est d’ailleurs ce qui fait la renommée du Café, car en plus d’offrir un espace convivial aux artistes pour discuter, échanger, s’épanouir, il offre aussi d’innombrables services qui font la promotion de cette culture des arts de la rue.

Les services offerts vont des peintures murales intérieures ou extérieures sur commandes, quel que soit l’objet, esthétique ou commerciale. Il y a aussi des danseurs, chanteurs, ou autres performeurs qui fournissent leurs talents pour alimenter démonstrations et spectacles. Le Café-Graffiti gère ces artistes afin de leur donner un soutien incomparable. C’est un tremplin exemplaire pour n’importe quelle artiste qui veut se faire reconnaître en ayant une certaine rémunération pour son travail. De ces jeunes, plusieurs sont que de passages dans cet environnement qu’offre le Café, certains par contre trouve un intérêt particulier pour un certain domaine et entretiennent des démarches pour démarrer leur entreprises. D’autres se poussent à retourner sur les bancs d’école. Bref, le Café-Graffiti accueille toutes sortes de personnes avec différents talents qui ensemble forme un univers des plus bénéfices.

On peut d’ailleurs admirer le travail des gens du Café à travers la métropole. La maison Simons a fait appel aux grands talents de ces jeunes artistes pour réaliser dans son magasin du centre-ville un graffiti des plus éloquents de beauté. Différents hôtels ont demandé à ce qu’on illustre d’œuvres les murs bordant les longs couloirs. Des organisations et évènements reconnaissent aussi ces jeunes artistes.

Ma visite au café-graffiti fut une grande surprise, mais aussi une révélation. Le soutient qu’il apporte aux jeunes artistes collaborent grandement au développement de leurs talents. Plusieurs jeunes trouvent un nouvel art qui changera le parcours de leur vie.  C’est un espace des plus intéressants à visiter à Montréal puisque les arts de la rue font souvent référence à une culture peu et mal connue. Question d’éveiller sa conscience sur une culture et des arts qui font vibrer le démon créateur d’une multitude d’artistes, une visite au Café-Graffiti ne se manque pas. En plus d’être un environnement créatif, c’est un espace d’échanges, de découvertes, de talents;  un milieu de vie arborant les couleurs  des arts de la rue!

Read Full Post »